SYLVAIN MARMORAT
Il décroche son premier rôle en 1984 et interprète Le Chérubin dans Le Mariage De Figaro mis en scène par Daniel Postal au Théâtre de Metz. De 1990 à 1995, il joue sous la direction de Michael Lonsdale dans le rôle-titre du le spectacle « Bernard de Clairvaux ». Sylvain signe plus d’une quinzaine de mises en scène, joue dans plus d’une vingtaine de spectacles, dirige une école de théâtre. Sylvain aime travailler les textes d’auteurs, contemporains ou du répertoire. Ses mises en scène sont avant tout une mise au service des textes qu’il travaille.
LA COMPAGNIE RESURGENCES
Compagnie de Théâtre professionnelle installée en Haute-Marne, Résurgences crée son premier spectacle en 1988, La Porte d’Harmonie, mis en scène par Sylvain Marmorat.
Les Ecraignes au Vals des Tilles

Les Ecraignes

Spectacle Champètre pour toute la famille

Une soirée « Ecraignes » est une veillée lors de laquelle des comédiens professionnels accompagnés d’une violoncelliste vous racontent des contes et légendes.

Vals des Tilles – Juillet 2021

Parmi les œuvres de Louise Michel, on peut découvrir « Les histoires, Contes et Légendes », et dans ses Mémoires, elle raconte comment sa grand-mère l’emmenait régulièrement assister à des « Ecraignes ».

Emile JOLIBOIS, auteur d’un Dictionnaire de la Haute-Marne (1858), suppose que « à l’origine, Les Ecraignes du Moyen-Age étaient des espèces de réduits en partie souterrains, qu’on recouvrait de branchages et de terre pour y concentrer la chaleur et peut-être pour y couvrir les parfums de soufre ».

On peut dire que ce sont des cavités naturelles, positionnées à l’extérieur des villages, recouvertes de branchages. De nombreux auteurs régionalistes se sont amusés à utiliser des nominatifs plus ou moins élogieux pour décrire ces bâtisses, tels que des cagnas, des cambuses, des canfouines, des taudis, des tanières, des bordes ou cul-de-loup.

Louise Michel parle elle de veillées où des femmes se réunissaient dans le plus grand secret dans des lieux tels que décrits ci-dessus.

Lors de nos Ecraignes, les hommes sont les bienvenus !

Avec Laurence Boyenval, Caroline Fornier, Sylvain Marmorat et Evelyne Peudon.

Nous nous installons à l’extérieur si le climat le permet.

En plein air, nous mettons en valeur le patrimoine naturel :  forêts, clairières… et le bâti : ruines, lavoirs, etc… les artistes s’installent sur un tréteau assez bas ou sur une esplanade naturelle, les spectateurs sur des bancs et chaises ou gradins en cercle autour et assez proche de la scène.

En intérieur, un décor transforme un lieu couvert et fermé pour que le spectateur se retrouve dans la grotte des écraignes.

Un tréteau, quatre poteaux, des voilages. La finalité est de reproduire une grotte éclairée par des petits projecteurs de faible intensité. Cette scène permet à la fois de respecter les codes de la tradition théâtrale mais également d’entretenir une relation de proximité, de chaleur humaine avec le public.

L’idée est de proposer des parcours de ballades pédestres, de durée plus ou moins longue, avec des guides qui donnent leur lecture du patrimoine naturel. Ainsi les spectateurs sont immergés dans l’univers des contes et légendes qu’ils découvriront lors du spectacle.

Spectacle créé avec le soutien de la DRAC Grand Est, la région Grand-Est, le Département de Haute-Marne, la Communauté de Commune Auberive Vingeanne Montsaugeonnais, et pour la tournée 2021 les communes Aprey, Vals des Tilles, Les chalets de la Vingeanne, le cabinet d’Assurance Bailly à Is Sur Tille, l’association Les Planches (21).

La princesse et le camionneur

Olivier TaFFin, homme aux multiples talents

Il y a quelques jours, nous avons accompagné Olivier, décédé il y a un an, dans sa toute dernière demeure au cimetière de Grandchamps en Haute-Marne. Chacun a pu déposer qui une feuille de Laurier, du sable, des pétales de rose, ….. à ses côtés.

Nous étions ensuite réunis autour d’un verre de vin chaud et Juliette et Lucie, ses filles, ont partagé quelques chansons que Olivier a chanté et enregistré dans les derniers mois de sa vie. C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons pu ensuite écouter la voix d’Olivier, certes fatiguée mais toujours pleine de son sourire, gravée sur un CD.

La princesse et le camionneur

Olivier était écrivain, dramaturge, peintre, dessinateur….. artiste amoureux des artistes. Sa tendresse nous a accompagnés quelques temps, il y a quelques années, notamment lors de la création d’une de ses pièces « La Princesse et Le Camionneur ». Il en a écrit le texte et réalisé l’affiche.

Nous avons rencontré un vrai succès avec cette pièce pour une comédienne que nous avons créée au théâtre de Langres en janvier 2003.

La princesse et le camionneur

Pour finir, nous signalons que c’est aussi Olivier Taffin qui a dessiné pour nous le logo de la compagnie

Logo

Olivier Taffin fait partie de ces belles personnes que nous aimons rencontrer tout au long de notre parcours de Compagnie, et que nous n’oublierons pas.

Le Songe d’Une Nuit d’été

Depuis le début du mois de juin, 9 comédiens professionnels – Adeline Moncault, Benjamin Alisson, Lison Goillot, Anne Donnard, Laurence Boyenval, Sylvain Marmorat, Yannick Fromont, Denis Hubleur, Thomas Ianuzzi – répètent Le Songe d’Une Nuit d’Eté de William Shakespeare qu’ils joueront dans les jardins suspendus de Cohons les 19/20/21 et 22 Juillet 2018, accompagnés de 3 musiciennes – Evelyne Peudon, Marie-Christine Remongin, Anne Sylvestre -, et d’une quinzaine de comédiens amateurs enfants et adultes.

@Ziephotographie

Le 7 juillet tous se retrouvent pendant près de deux semaines sur le lieu des représentations. Le décor a été monté – un plateau en bois de forme elliptique, sur lequel on peut monter par 5 passerelles – devant un escargot en pierres qui offre un promontoire d’où apparaîtront des personnages bien singuliers.

@Ziephotographie

Le Songe d’une nuit d’été (A Midsummer Night’s Dream)

Deux couples d’amoureux transis, une dispute entre le roi des elfes et la reine des fées, Puck et sa potion qui s’en mêle, et une troupe de comédiens amateurs qui prépare une pièce pour le mariage d’un prince, tous vont s’entrecroiser dans cette forêt étrange, un peu magique, le temps d’une nuit d’été ensorcelante qui ressemble à un rêve.

@Ziephotographie

La scène la plus connue est l’apparition de Bottom, artisan charpentier-comédien amateur, qui porte une tête d’âne suite à un sort que lui a jeté Puck, avec Titania, Reine des Fées, qui, par la magie de Obéron, en est tombée amoureuse.

@Ziephotographie

Sylvie Meunier, Photographe, nous a fait le plaisir de venir nous voir et prendre de multiples photos que vous pouvez retrouver sur ces liens Photos 1ère série et Photos 2ème série. Un grand merci à Sylvie de nous mettre ces photos à disposition, c’est toujours un plaisir de les regarder, non seulement parce qu’elles sont belles mais aussi pour le souvenir des excellents moments passés.